Fifi Rong – Next Pursuit EP (2014, auto-production/ self-produced)

Fifi Rong – Next Pursuit EP (2014, auto-production/ self-produced)

Image

On avait laissé l’artiste anglaise Fifi Rong avec un superbe premier album, Wrong, sorti à la fin de l’année dernière. Loin de se reposer et d’attendre le succès qui lui est dû, l’artiste a continué à travailler sans relâche, à composer tant et plus et, surtout, à poursuivre ses recherches musicales dans des styles aussi différents qu’inattendus. Next Pursuit, son nouvel EP composé de 6 titres totalement inédits, témoigne de ce désir absolu de vivre plusieurs vies sans rester enfermée dans la sienne, à patienter sans agir. Et la diversité de ces nouvelles chansons est merveilleuse à entendre.

Elle nous apparaît tout d’abord plus que jamais motivée, sûre d’elle et de ses capacités, dans un Next Pursuit puissant et dont les rythmes énergiques nous surprennent terriblement après la douceur inhérente à son premier LP. L’échange entre choeurs, mélodies synthétiques à la Depeche Mode, basse et scratches dévastateurs est un summum de révolte sous-jacente autant que de révolution. La jeune fille fragile est devenue femme et le prouve en un seul titre. Mais, plutôt que de poser ces nouvelles bases et de s’y cantonner, elle redevient intime au travers du confessionnel et sensuel Intimacy, idéal de sentiments charnels exposés à la lumière tamisée d’une chambre d’hôtel, où les cordes sont autant de mouvements de peaux et où le son sourd entendu régulièrement fait naître la menace d’une rupture omniprésente. Cette nudité imagée pénètre totalement Breathless, dont les mélodies et boucles à l’envers laissent transparaître un miroir plus désabusé du morceau précédent, un reflet épuré, un désir ultime. Alors que l’on croyait en savoir long sur la musicienne, les trois titres suivants mettent les choses au clair sans aucune retenue: elle erre dans la pop asiatique (Wishes’ Fault), s’accorde un instant country-blues proprement sublime (Cold In You) avant de clore l’EP au moyen d’un Equality d’une force intérieure exceptionnelle et que les Neptunes ou le DJ américain Alias n’auraient pas renié.

Forte de ces structures harmoniques infaillibles, Fifi Rong, consciente des enjeux de tels changements d’envergure, a pris conscience de l’évolution que sa voix devait revêtir pour mettre en valeur ces nouvelles aventures sonores. Tantôt grave et affirmée, tantôt confidentielle et légère, elle se pose en maîtresse des lieux, dirigeant cet ensemble émotionnel avec un talent rare. Là où sa délicatesse parsemait les routes de Wrong, l’affirmation de son individualisme en tant qu’artisan ultime de ces univers opposés autant que complémentaires prend tout son sens. Elle nous conte aussi bien ses histoires personnelles que leurs conséquences directes mais, avant tout, elle nous prouve qu’elle est plus forte, qu’au-delà de la délicatesse et de la souffrance existent les motivations à avancer, à ne pas se laisser emporter par ses sentiments, à les dompter. Souveraine de ces nouvelles armes suaves autant qu’éclatantes, elle renaît de ses cendres avec cette nouvelle peau, aussi bien lisse que protectrice d’une chair qu’elle ne veut plus meurtrie. Next Pursuit est l’histoire de ce progrès, de ces décisions prises pour aller encore plus loin, mais sans urgence, avec l’intelligence et la réflexion des grandes dames.

On pensait en savoir beaucoup sur Fifi Rong. On avait tort, et elle nous le démontre parfaitement avec ces nouvelles chansons. Et l’on sait d’ores et déjà que son histoire, et notre plaisir, sont loin d’être terminés.

Raphaël DUPREZ

http://www.fifirong.com/

http://fifirong.bandcamp.com/

Fifi Rong sera en concert le 4 avril prochain à Londres pour le lancement officiel de ce nouvel EP. Pour ceux qui y seront, ne vous posez même pas la question, allez-y sans hésiter!

Our very first meeting with Fifi Rong has been made possible thanks to her previous wonderful album, Wrong, in the end of 2013. But, far from patiently waiting for a deserved success, she has decided to work without a break, compose more and more and, above all, try new experiments in many different and unexpected genres. Her new EP Next Pursuit, containing 6 never-heard-before tracks, perfectly stands for her ultimate desire to live as many existences as she possibly can without closing herself up or doing nothing. And the inner diversity of these original songs is a blessing for one’s ears.

Fifi Rong actually appears more energetic, self-assured and aware of her creative abilities; the first track of the EP, Next Pursuit, is a surprising, terrific and powerful thunder boom in which low bass and exploding rhythms are fascinating when one thinks of the delicacy of her first LP. The exchange between choirs, Depeche Mode-like synths and devastating scratches are huge examples of revolt and revolution. The young, fragile girl we used to know has grown up and is a woman now, and she proves it with only one tune. Though, instead of remaining on such bases, she lets confidence shine on the blessed and sensual Intimacy, an ideal of fleshly feelings exposed to the dark light of a hotel room, where strings are like movements on skins, and a deep sound regularly echoes to create a menacing and continuous break-up. Such a musically pictured nudity literally appears on Breathless, which melodies and reversed loops are like a disappointed version of the previous song, a soft reflection in the mirror, and an ultimate desire before leaving. As we have already been convinced of the musician’s talent, the next pieces directly make things clearer: Fifi Rong goes from Asian pop (Wishes’ Fault) to sublime country-blues (Cold In You) before ending her EP with Equality, an exceptional exhibition of her inner metamorphosis that The Neptunes of US DJ Alias would surely have appreciated.

With the help from such infallible structures, the singer/ songwriter is also aware of the important goals she is consciously aiming to, and knows that she is about to succeed, thanks to her voice, while going through these new tone adventures. Sometimes low and firm, sometimes confidential and soft, it is what makes Fifi Rong the master of ceremonies by demonstrating her wish to assert her individual capacity in order to ultimately carve her art in the grounds of opposite and complementary universes. She is telling us about personal stories and their consequences, but, above all, she is proving that she is now stronger; that, far from sweetness and suffering, there are ways to keep moving and not being devastated by sad feelings. She has now tamed them. As a queen of these sharp and bright musical blades, she rises again from the ashes and changes her appearances, dressed with a protective skin covering her flesh from perilous and hurting assaults. Next Pursuit testifies for her progress, and the decisions she has made to go further on, slowly, cleverly and with the charisma of a modern great lady.

We thought we almost knew everything about Fifi Rong. We were wrong, as she shows it with these amazing pieces of art. The only thing we know for sure is that the story is not over yet, and there is a lot more to come. Soon.

Raphaël DUPREZ

http://www.fifirong.com/

http://fifirong.bandcamp.com/

N.B. Fifi Rong will be on stage in London on April 4th for an official EP launch party (see flyer below). If you are around there, don’t hesitate; just go and support her!

Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s