Mario Viñuela – Vals/ El Umbral De Las Emociones (2012, auto-production/ self-produced)

Mario Viñuela – Vals/ El Umbral De Las Emociones (2012, auto-production/ self-produced)

Image

Ce que l’on sait de la musique espagnole aujourd’hui est assez réducteur, voire non représentatif des capacités de nombreux artistes. Comme pour le cinéma, en quelque sorte: il est difficile de tout connaître, de découvrir de nouveaux talents hors des frontières du pays, la distribution étant de plus en plus élitiste (prenons l’exemple des films, pour lesquels les producteurs américains préfèrent réaliser un remake plan par plan au lieu d’en payer les droits). L’un des avantages des réseaux sociaux est ainsi de pouvoir communiquer et entendre les créations de musiciens que l’on n’aurait pu connaître autrement. Et passer à côté de Mario Viñuela, pour l’auteur de ces lignes, aurait été cruel.

Multi-instrumentiste et Docteur en Etudes Cinématographiques, Mario Viñuela compose depuis l’âge de 13 ans. Et ces deux univers se rapprochent superbement au fil des compositions de ces deux EPs datant de 2012, tant le langage aussi bien sonore que visuel demeure présent chaque seconde, chaque instant. Les rythmes ternaires de Vals invitent à la danse (Canción De Piano, dépouillé et sobre, demeurera longtemps un chef-d’oeuvre sensationnel de suggestion picturale), entraînent chacun en lui prenant la main sur des formats courts mais incroyablement denses (La Verbena, dont le rythme motive le dialogue piano/ accordéon/ percussions avant de s’achever sur une profonde respiration). Essentiellement axé sur les mélodies originales de chaque instrument ainsi que leur enchevêtrement délicat et précis, l’idéal harmonique se dégage de ces tendres vapeurs esthétiques et simplement splendides. El Umbral De Las Emociones, quant à lui, se fait plus sombre, alllant de la marche funèbre et mélancolique (Los Ojos De Alicia et son remarquable échange entre clavier et violoncelle) à l’influence de Michael Nyman ou Yann Tiersen (Septiembre; Pienso, Luego Existes) en passant par la fragilité de l’âme et ses mouvements perpétuels (La Calma, La Tormenta Y La Calma, tout en arabesques volubiles), le choix d’unité entre cordes et piano va directement au coeur et prouve une nouvelle fois l’habileté de l’artiste à conjuguer les cinq sens de l’homme pour embrasser l’individualisme.

La vue devient claire, comme après un orage ou lorsque le brouillard se lève et que l’aube transparaît à l’horizon. L’odorat découvre les parfums de la terre, des pollens et des pins, alors que l’on marche dans une forêt qui s’éveille et s’offre, au lendemain d’une soirée lors de laquelle le luxe et la volupté étaient de mise. L’ouïe est pénétrée de sonorités douces et se laissant apprivoiser peu à peu, allant même jusqu’à laisser entendre les perles de rosée tomber sur le sol encore endormi. Le toucher permet de frôler ces décors naturels, ces arbres frémissants et offerts aux doigts du promeneur encore ivre des douceurs de la veille. Le goût du vin bu lors du banquet et des baisers de la femme ou de l’homme alors rencontré(e) laisse rêveur, comme inconscient. Ce sont toutes ces sensations que la musique de Mario Viñuela provoque, tous ces fruits de l’imagination de l’auditeur, prêts à être cueillis. Cette perpétuelle conversation entre ce qui est apparent et ce que l’inspiration crée. Les compositions sont le moteur de cet échange continu et bénéfique, de ce semi-sommeil reposant et réparateur. Ce désir intime de respirer la jouissance de ritournelles ensorcelantes et fantastiques.

Vals et El Umbral De Las Emociones sont beaucoup plus que de simples EPs; ce sont des vies propres et communes, en totale harmonie avec toutes celles et ceux qui s’y plongent à corps perdu. Deux oeuvres géniales, dans le sens le plus noble du terme.

Raphaël DUPREZ

http://www.mariovinuela.com

Mario Viñuela sur Spotify

 

What people really know of nowadays Spanish music is kind of simplistic and non-representative of the talent of many creators from this country. As for cinema, in a way: it is difficult to know everything about it and discover new gifted artists out of its border, because the worldwide publishing process of their work is more and more selective (movies, for example: it seems to be easier for US producers to remake a particular one instead of buying rights). One of the network advantages is, being able to communicate and listen to creations from musicians we would not have heard of if things had been different. And not knowing about Mario Viñuela would have been a huge shame.

Multi-instrumentalist and Doctor in Cinematographic Studies, Mario Viñuela composes his own tunes since he is 13. And one has to admit that both universes admirably get close to each other while listening to the 12 tracks of these 2 EPs, as sound and visual languages can be felt through every second and moment. Triple time on Vals is an invitation to dance (Canción De Piano is a soft and simple, sensational and pictorial masterpiece) and take one by the hand to enjoy short but incredibly intense tracks (La Verbena, which dialogue between piano/ accordion/ percussion before ending with the sound of a deep and long breath, is wonderful). Essentially  based on all instruments’ original tones as well as their delicate and straight tangle, a harmony ideal appears through such aesthetic and admirably splendid vapours. El Umbral De Las Emociones, though, is darker, going from funeral and sad march (Los Ojos De Alicia and its remarkable conversation between keyboard and cello) to Michael Nyman and Yann Tiersen-influenced tracks (Septiembre; Pienso, Luego Existes), moving towards the frailty of the soul and its perpetual movements (La Calma, La Tormenta Y La Calma and its voluble arabesques), a clever choice of unity with strings and piano is going straight to the heart and tends to prove, one more time, the composer’s capacity to provoke all five senses of every human being to let individuality shine.

The sight becomes clear and pure, like when a storm is over or a mist rises from the ground as dawn appears. The sense of smell discovers the soil’s perfumes, pollens and pines, as one walks through an awakening forest offering its attracts, after one has spent the night in a place of luxury and pleasure. The hearing enjoys sweet and progressive sounds, even picking up the noise of a raindrop falling from a leaf. The sense of touch allows one to have an intimate contact with such a natural setting while brushing against trees and being back to consciousness after an evening of excessive drinking. The taste of wine and kisses from women or men makes one dreamy, almost lost in thoughts and time. Mario Viñuela’s music inspires all these different feelings, all these imaginative gifts from him, as a continuous talk between what can be seen and what inspiration involves. His compositions are the basis of such an eternal and beneficial division, a restful and remedial state of sleep, and a close desire to enjoy such fantastic and enchanting ritornelli.

Vals and El Umbral De Las Emociones are much more than EPs; they both have their own way of living and communicating, creating a sweet harmony between art and people who contemplate it. They are two works from a real genius, in its noblest meaning.

Raphaël DUPREZ

http://www.mariovinuela.com

Mario Viñuela on Spotify

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Mario Viñuela – Vals/ El Umbral De Las Emociones (2012, auto-production/ self-produced)

  1. Comparto plenamente el criterio de Raphaël DUPREZ en esta crítica de alabanza y reconocimiento al talentoso y genialísimo Mario Viñuela, y a su obra.
    Me gustó muchísimo esta frase: « And not knowing about Mario Viñuela would have been a huge shame »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s