Citizen – Climax (2014, 2020 Vision Recordings)

Citizen – Climax (2014, 2020 Vision Recordings)

Image

Le problème avec la house, c’est que l’on arrive difficilement à différencier celle qui vaut vraiment la peine d’être écoutée de l’art opportuniste du mix sans aucune âme, uniquement destiné à des fins promotionnelles et pécuniaires. Les tritureurs de platines deviennent alors de véritables sources de profit, jouant plus sur leur physique que sur leur talent. Heureusement, de nombreux musiciens continuent à témoigner de ce que ce genre en apparence bâtard signifie réellement, ce qui ressort parfaitement des trois titres du nouvel EP du DJ anglais Citizen.

Car il ne suffit pas d’enchaîner les beats et échantillons sonores de manière mécanique et totalement dénuée d’âme. Citizen l’a bien compris et prend le temps d’installer ses titres; des sons électroniques discrets aux samples de voix remarquablement bien construits de U Don’t Know et jusqu’aux nappes synthétiques de Climax, le musicien nous démontre ce talent rare du bricolage sensoriel des tonalités artificielles. Subtilement, il pose des repères mélodiques simples qu’il fait ensuite imploser en les complétant par d’autres, en les éclatant, le tout dans des montées captivantes et délicates. L’aspect mécanique du genre s’en trouve ici totalement bouleversé (As One est remarquable de contretemps) et déconstruit, réapproprié et modelé de manière originale et entêtante. Les boucles se font et se défont, laissant chaque morceau se brouiller lui-même, se déstructurer pour partir vers de nouveaux horizons.

Le rythme est un battement de coeur, mais également une injection d’adrénaline permettant à celui-ci de fonctionner correctement. Sans cette source naturelle permettant aux organes de fonctionner, le corps reste inerte et dépossédé. Chaque DJ se doit de comprendre cette démarche afin que sa musique soit efficace, que les vibrations entraînent les membres à se mouvoir. Citizen étreint et, tel un alchimiste continuellement en quête de la formule idéale, essaie encore et toujours de nouvelles combinaisons, des mélanges inédits, des ingrédients multiples (le saxophone de As One). Difficile alors de rester immobile; les voix saccadées se muent en harmonies subtiles et nouvelles, créent cette atmosphère profonde et hantée que Climax nous donne généreusement à entendre. Extatique autant que phosphorescent, cet EP nous permet de ressentir les pulsions de l’intérieur, de les laisser traverser tout notre être pour le faire immanquablement entrer en action. Et, on ne le dira jamais assez, cela est trop rare pour ne pas être démontré.

Citizen, tout comme de nombreux artistes de l’excellent label 2020 Vision Recordings, porte haut le flambeau de la house et de ses objectifs. Tous sur le dancefloor!

Raphaël DUPREZ

https://www.facebook.com/citizencitizen

http://www.2020recordings.com/

 

The problem with nowadays house music is that one can hardly make a difference between what has to be listened to and a kind of opportunistic and soulless mixing ability, only created to get a high-level promotion and raise money. So-called electro artists are then becoming more interested into making significant profits by exhibiting their sculptural bodies instead of a real talent. Fortunately, other ones still testify for what such a complex and multicultural genre truly means, as for English DJ Citizen.

Therefore, simply performing beats and sound extracts in a mechanical and boring way is far from being the main purpose of this style. Citizen has perfectly understood what to do in order to cleverly lay his tracks down; from discrete electro sounds to well-built vocals samples on U Don’t Know and synths waves on Climax, the musician proves a rare talent of sensitive melodic DIY and artificial tones. Subtly, he plays soft harmony marks and let them implode to complement themselves, crushing all of them through captivating and delicate ascents. The robotic shape of this particular genre is then totally overthrowing the established order (As One is a remarkable out of time tune), gotten back and modeled in an original and mesmerizing way. Loops are manipulated and contribute to cover the artist’s tracks, as destructured and lead to new horizons.

Rhythm is a heartbeat, but also, adrenaline injected through one’s vein activate it. Without such a natural source of energy allowing all organs to move, bodies are dead, useless. Every DJ has to clearly understand how this works to let music be effective, as each vibration is an electrical discharge in muscles and brain. Citizen is one of these melodic surgeons, an alchemist who is always in need of the perfect formula, trying again and again to find new combinations, never-heard-before mixes and different components (saxophone on As One). It is thus hard not to remain motionless: sampled vocals become sweet tones and  create a deep and possessed atmosphere that this EP generously develops. As ecstatic as phosphorescent, Climax lets us feel inner impulses through our limbs as they begin shaking and trembling. Such a capacity is too rare not to be mentioned.

Citizen, as many artists from the excellent English label 2020 Vision Recordings, brings house music to a higher level. Everybody on the dancefloor!

Raphaël DUPREZ

https://www.facebook.com/citizencitizen

http://www.2020recordings.com/

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s